Répertoire des entreprises, services, commerces et organismes Actualités, avis et communiqués Cartes et localisation Diaporama de photos Liens d’intérêt Journal Municipal Calendrier des ordures Bassin versant du ruisseau Corbin Emploi
Commentaires

 
Bassin versant du ruisseau Corbin

 

Le Comité de bassin versant du ruisseau Corbin coordonne depuis plus d’un an et demi les efforts déployés par les producteurs agricoles de Saint-Damase.

Pour consulter le premier bulletin d’informations annuel pour l'année 2012, veuillez cliquer ici.
Pour le nouvel exemplaire du bulletin d'informations annuel pour l'année 2013, veuillez cliquez ici.

  


 

ICI nous respectons la bande riveraine

 Inutile de rappeler l’importance de la bande riveraine pour la qualité de l’eau et la biodiversité.  Bien des producteurs agricoles l’ont compris et lui porte une attention particulière.  Certains
l’ensemencent pour augmenter son pouvoir filtrant, d’autres y ajouteront des arbustes pour accroître son effet bénéfique sur la biodiversité et la qualité de l’eau, d’autres l’élargissent afin de stabiliser leurs talus. 

Quel que soit la raison, elles sont toutes aussi valables et honorables les unes que les autres.

Dans le cadre du projet de bassin versant Corbin, plusieurs producteurs ont pris l’engagement de respecter et maintenir leur bande riveraine en bordure de cours d’eau.

Depuis quelques semaines, vous avez peut-être remarqué cette nouvelle pancarte.  Certaines ont été installées dans le rang St-Louis, dans le Bas Corbin, rang Argenteuil et Bas de la rivière.  Celles-ci identifient les producteurs du bassin versant qui respectent la largeur réglementaire de leur bande riveraine.  Plusieurs autres pancartes seront installées d’ici la fin de l’automne à mesure que les visites sur le terrain se poursuivront. 

Ce petit geste peut vous sembler anodin mais pour certains, il s’agit d’un grand pas dans le cheminement vers une agriculture durable.

L’objectif du COBAVERCO est que, à la fin du projet en avril 2014, 100% des bandes riveraines agricoles du bassin versant soit respectées soit plus de 50 km de bandes riveraines.

 


 

 

Le projet de Bassin versant du ruisseau Corbin est l’un des 48 projets de gestion intégrée de l’eau par bassin versant au Québec.  Approche d’intervention collective basée sur la concertation, le projet de bassin versant du ruisseau Corbin vise à améliorer la qualité de l’eau et à préserver la ressource. C’est un mode de gestion qui se caractérise par une approche territoriale rapprochant les acteurs de l’eau d’un même bassin versant. Elle vise une prise en compte globale des usages de l’eau et des écosystèmes. Ce type de gestion contribue à la mise en oeuvre de solutions plus efficaces considérant qu’elles découlent de l’identification des priorités d’intervention par les parties concernées. À cet effet, les retombées de la gestion intégrée de l’eau par bassin versant sont :

 

·         L’amélioration de la qualité de l’eau;

·        L’adoption par les entreprises agricoles de bonnes pratiques agroenvironnementales adaptées à leur situation;

·         La conservation et l’amélioration de la biodiversité (faune, flore, habitats et paysage);

·         Récupération des usages de l’eau;

·         Diminution des risques pour la santé et la sécurité publique;

·         Réduction des coûts de traitement de l’eau potable.

 

 

Mis en place à la suite de la constatation d’un problème d’érosion des sols généralisée sur le bassin versant du ruisseau Corbin, le Comité de bassin versant du ruisseau Corbin (COBAVERCO) s’est officiellement créé en tant qu’organisme légalement constitué en 2010.  Les producteurs ont décidé de se mobiliser afin d’intervenir sur les sources d’érosion causant une détérioration de la qualité de l’eau et une accumulation de sédiments dans les cours d’eau. Il compte 9 administrateurs, dont 8 producteurs agricoles répartis sur l’ensemble du bassin versant.

Le mandat du comité est : « Promouvoir la santé environnementale du bassin versant et des zones riveraines en mobilisant la population du ruisseau Corbin afin d’améliorer la qualité de l’eau. »

Leurs principaux objectifs sont:

·         Restaurer et protéger les berges des cours d’eau du bassin versant;

·         Promouvoir les pratiques agricoles durables et respectueuses de l’environnement et promouvoir à l’externe les réalisations;

·         Sensibiliser le milieu de l’importance de la qualité de l’eau, de sa protection et sa conservation;

·         Favoriser la mise en place de bandes riveraines;

·         Mettre en place des mesures permettant de limiter l’accumulation de sédiments dans le cours d’eau;

·         Favoriser la conservation de la biodiversité.

 

 


Portrait du bassin versant

 

Le bassin versant compte 2 cours d’eau principaux (Corbin et Argenteuil) et 9 branches/affluents pour une longueur totale de 29,5 km.

Le bassin versant du ruisseau Corbin d’une superficie de 28,9 km² compte 73 entreprises agricoles. 

Bassin versant

Zone urbaine

Zone boisée                   (mont Rougemont)

Zone agricole

Superficie cultivée

28,9 km²

1,0 km²

2,7 km²

25,0 km²

22 km²

100 %

3,4 %

9,3 %

86,5 %

76%

 

Productions

Superficies cultivées

Pourcentage des superficies en cultures

Nombre d’entreprises (1)

Acériculture

-

-

6

Fourrages et pâturages

94,00 ha

4,3 %

12

Grandes cultures

1748,00 ha

79,4 %

44

Fruits et légumes

237,00 ha

10,8 %

30

Bovins laitiers (398 têtes) 
                                                                                       
 398 u.a.

5

Porcs (Engraissement : 3059       Maternité : 124       Pouponnière : 5787)                                                     874,28 u.a.

4

Veaux lourds (734 têtes)
                                                                                        146,8 u.a.

3

Volailles (60 500 poulets à griller)
                                                                                         242 u.a.

3

(1) Une entreprise peut exploiter différents types de productions

 

Constat de la qualité de l’eau

On remarque une problématique généralisée de la qualité de l’eau et plus particulièrement au niveau des concentrations de phosphore total qui sont de quatre à huit fois supérieures à la norme environnementale (Source : BQMA).  Pour les nitrites-nitrates, on observe des concentrations qui sont au-delà de 8 fois supérieures à la norme.

 

Paramètres

Cotes selon IQBP*

Phosphore total

Mauvaise qualité

Nitrites et nitrates

Très mauvaise qualité

Coliformes fécaux

Qualité douteuse

Matières en suspension

Mauvaise qualité

                                                       * indice de la qualité bactériologique et physico-chimique 

Note : Les analyses d’eau sont basées sur la prise de 16 échantillons entre les mois d’avril et novembre 2010.

 

Un suivi des pesticides a été réalisé par le MDDEP au cours de l’été 1997, 25 pesticides différents ont été détectés dans le ruisseau Corbin.  Il est donc évident que l’agriculture intensive (principalement le maïs et les productions maraîchères) dans le bassin versant Corbin affecte la qualité de l’eau à différents niveaux.

 

Les phénomènes d’érosion sont très importants sur le bassin versant et la fréquence d’entretien des cours d’eau de la MRC des Maskoutains le démontre. En effet, des entretiens majeurs ont eu lieu en 1996 et en 2009. Les bandes riveraines sont généralement insuffisantes sur l’ensemble du bassin.

 

  

 


Solutions / Actions à apporter

 

Les pratiques agroenvironnementales sont peu présentes dans le bassin versant (seulement 18 entreprises agricoles sont membres d’un club-conseils en agroenvironnement), mais un intérêt est présent afin de modifier cette situation. Des bandes riveraines élargies ont été implantées au printemps 2010. Certains producteurs ont accepté d’adoucir les pentes des berges afin d’améliorer leur stabilité. De plus, un producteur agricole a fermé tous ses fossés avec des fossés-avaloirs au printemps 2010 afin de ralentir les débits et de permettre un dépôt des matières en suspension. Une vague d’interventions individuelles a débuté en 2010, mais ce projet permettra d’organiser les interventions à l’échelle du bassin versant.  En concertation, les actions seront plus efficaces.

 

Concrètement, selon les problématiques, le projet vise l’installation de structures de rétention de l’eau sur les terres des producteurs participants (fossés-avaloirs) et ultimement l’implantation de bandes riveraines élargies sur l’ensemble des rives du cours d’eau et des haies brise-vent.  De la stabilisation et de la végétalisation de berges sont prévues, mais des aménagements de rétention de l’eau devront être mis en place au préalable afin de diminuer les débits de pointe et éviter les décrochements de berges en amont et en aval des zones stabilisées.

 

Conscients que les actions les plus efficaces pour lutter contre la pollution diffuse doivent se passer au champ, d’autres actions (selon la problématique) sont prévues notamment l’installation d’avaloirs, de voies d’eau engazonnées, stabilisation de structures de drainage de surface (aménagement de sorties de fossés, sorties de drains et ravinements), aménagement de chutes enrochées et l’aménagement de structures de rétention d’eau. Des activités d’informations, de sensibilisation et de motivation des producteurs à favoriser des pratiques agricoles durables et respectueuses de l’environnement seront aussi organisées tout au long du projet.

 

La qualité de l’eau et les zones riveraines du cours d’eau vous inquiètent, joignez-vous au projet en signant la lettre d’entente.

 

Pour plus amples informations :

Valérie Normandin

Coordonnatrice de projet, Bassin versant du ruisseau Corbin

115, rue St-Étienne, Saint-Damase, J0H 1J0

Tél : 450 797-3341 poste 253

valerie.normandin@mrcmaskoutains.qc.ca

 

 



 
Faites-nous part
d'une actualité

Faites-nous part d'un
événement ou activité


 
Envoyez à un amiSondageInscrivez-vous pour recevoir nos actualités par courriel.

 
 
Tous droits réservés © 2009 Municipalité de Saint-Damase
Réalisation: Pogz / iClic